Est-ce que les mutuelles demandent un questionnaire de santé ?

Les personnes à l’approche de la cinquantaine se demandent souvent si mutuelle et questionnaire de santé vont toujours ensemble. Si le questionnaire médical est systématique lors de la souscription à une assurance, qu’en est-il lors de l’adhésion à une mutuelle ? Dans cet article, vous aurez la possibilité de trouver des éclaircissements à ce propos.

Le questionnaire de santé

Le questionnaire de santé est un document contenant toutes les informations sur l’état de santé d’une personne. Il permet non seulement d’apprécier l’état de santé actuel de l’individu, mais aussi d’anticiper les éventuels problèmes qui pourraient survenir dans un futur proche ou éloigné.

Le questionnaire de santé, également appelé questionnaire médical, est un document confidentiel. En temps normal, seul le personnel médical a accès à l’information. Cependant, certains organismes, comme les compagnies d’assurances, le réclament avant d’accorder un quelconque service à leurs clients.

Le questionnaire de santé est généralement subdivisé en plusieurs volets. Les premières questions permettent souvent d’obtenir des informations sur le physique de la personne, à savoir sa taille, son poids, sa couleur de peau, etc. Le deuxième volet traite généralement l’état physiologique de l’individu. En effet, si la personne est actuellement atteinte d’une maladie ou en cours de traitement, elle devra le mentionner dans le document. Certains organismes demandent même à obtenir un historique complet de l’état de santé de la personne, de ses antécédents médicaux et des futurs examens qu’elle prévoit de faire. Les informations demandées dans un questionnaire médical peuvent varier en fonction de l’organisme que vous souhaitez intégrer.

Le rôle du questionnaire médical dans un contrat d’assurance 

Les compagnies d’assurance refusent souvent d’assurer un usager si celui-ci n’accepte pas de remplir un questionnaire médical. Légalement, l’assureur ne peut pas contraindre son client à lui fournir ce document. Cependant, les compagnies d’assurance se basent généralement sur l’état de santé de la personne pour évaluer le risque qu’elle pourrait représenter, et le type de contrat qui pourrait lui convenir. Ainsi, pour qu’un assureur accepte votre adhésion, il faut généralement lui fournir un questionnaire de santé dûment rempli, même si cela n’est pas obligatoire.

Par ailleurs, les informations mentionnées dans le questionnaire de santé doivent toujours être complètes et justes. L’assureur est en droit de refuser de verser une indemnité à l’assuré si celui-ci fournit de fausses informations. La compagnie peut même porter plainte pour fraude à l’assurance.

Mutuelle et questionnaire de santé

Dans une mutuelle, les règles sont très différentes. Les organismes de ce genre n’ont tout simplement pas le droit de demander aux usagers de remplir un questionnaire de santé au moment de leur adhésion. Ils ont l’interdiction formelle de sélectionner leurs membres en fonction de leur état de santé. Contrairement à un contrat d’assurance, mutuelle et questionnaire de santé ne vont pas de pair. Pour les personnes en proie à des problèmes de santé, il est bien plus intéressant d’adhérer à une mutuelle que de souscrire à une assurance, car elles auront bien plus de chances d’y être acceptées.

Quelle mutuelle choisir en étant fonctionnaire ?
Comment écrire pour résilier sa mutuelle santé ?